Exemples de mandat

Audience Conseils a eu l’occasion de travailler pour divers secteurs d’activité, en voici quelques exemples.

Association ecclésiale :

Mandatés par le département formation d’une église officielle vaudoise, nous avons développé un concept et organisé un anniversaire marquant sur le thème “science et spiritualité”. Nous devions aussi en assurer le financement. Nous avons mis sur pied un programme très varié qui avait pour but d’attirer un large public et de renforcer la notoriété de l’association. Formation d’un comité de soutien, recherche de fonds, organisation de conférences académiques, débats, concert, exposition, performance théâtrale ont permis de remplir l’objectif et d’équilibrer les comptes.

Menuiserie :

un artisan ébéniste fabricant des coffrets voulait se remettre en cause. Nous lui avons apporté une nouvelle vision de son entreprise, une autre stratégie vis-à-vis de son client principal et une image de marque adaptée à son marché de niche. Aujourd’hui ses affaires sont bonnes. Il a su répondre au défi de sa clientèle et il se sent plus fort vis-à-vis de ses clients.

Entreprise viticole :

une ville du canton de VD souhaitait redéfinir son approche par rapport à son domaine viticole vieillissant. Nous avons analysé ses capacités d’innovation, ses moyens techniques de production, son marché et sa clientèle traditionnelle, son image. Sur cette base, nous avons proposé une nouvelle gamme de produits, une nouvelle structure des prix, une nouvelle marque, une nouvelle image et une nouvelle communication. Le client est aujourd’hui satisfait et la commune peut aussi s’appuyer sur le vin pour promouvoir son image.

Bureau d’ingénieurs :

spécialisé dans la gestion de la sécurité des chantiers, il nous demande un conseil régulier pour son conseil d’administration. Suite à une première discussion, nous constatons des conflits internes et proposons une analyse de l’organisation, des responsabilités de chacun et des cahiers des charges. Ce travail conduit vers un séminaire de deux jours qui a permis de redéfinir la stratégie et les méthodes de travail.

Coaching d’une personne promue :

« perdue » face à ses responsabilités et aux moyens de faire valoir ses talents auprès de son supérieur, cette personne subissait une pression insoutenable, car, à son nouveau job, son supérieur avait laissé toutes les charges de l’ancien poste à exécuter… En peu de temps, elle a réalisé, à l’aide de notre coaching, l’importance de son rôle-clef, démontré par une argumentation appropriée, ce qu’elle pourrait apporter à son supérieur en plus-value et en obtenant la délégation de ses anciennes tâches à d’autres forces moins coûteuses, tout en supervisant l’exécution de celles-ci.

Fondation d’accueil et d’action psychiatrique :

demande d’analyse de l’organisation de leurs ateliers et de la création d’une ligne de produits avec un label de qualité et un équilibre financier. Nous avons réalisé une nouvelle stratégie qui valorise la production en atelier, développé un concept marketing, défini une marque, élaboré une charte graphique, un packaging et une politique de communication tout en veillant à la rentabilité des produits.

Haute Ecole de travail social de Genève (HETS) :

la Haute école de travail social de Genève (HETS) a été mandatée par la HES-SO pour mettre en oeuvre un cas de spécialisation en gestion de dettes destiné aux assistant-e-s sociaux/ales qui travaillent régulièrement avec des personnes en grandes difficultés financières. Cette formation spécialisée doit permettre un approfondissement thématique, méthodologique et juridique indispensable aux yeux des services qui oeuvrent dans le domaine de l’accompagnement des personnes endettées. L’école recherchait un juriste ou avocat de préférence ou encore un coach ayant une pratique auprès d’indépendants en difficultés pour un cours de 4 heures dans le cadre de cette formation en gestion de dettes sur la question du statut d’indépendant.

Compagnie de Service :

spécialisée dans la mise sur pied d’un service de santé en entreprise, en phase d’expansion en Suisse alémanique et face à une situation économique difficile, elle a cherché de l’aide pour réorganiser sa structure et pour se préparer à cette expansion importante. La première étape du conseil fut une radiographie des activités dans tous les domaines des affaires pour déterminer la base. Ensuite, une réorganisation et un business plan détaillé ont conclu l’analyse. Aujourd’hui cette compagnie est dans les chiffres noirs et continue son histoire à succès.

Cabinet de recrutement :

un cabinet recherchait récemment de l’aide pour définir sa stratégie dans un marché très compétitif où de gros concurrents étaient implantés depuis longtemps. Le mandat consistait à commencer par un plan d’affaires (business plan) concentré sur la communication extérieure, d’étudier la segmentation du marché et d’établir un marketing mix adapté aux besoins d’un petit cabinet de recrutement.

Compagnie startup :

une compagnie «early stage» avec une vision claire et des produits très prometteurs a cherché de l’assistance dans les domaines de développement et industrialisation de ses produits. Ce mandat fut divisé en trois étapes: amélioration du produit, définition du fournisseur et d’une chaîne d’’approvisionnement , contact et collaboration avec une entreprise multinationale spécialisée dans le domaine de l’agriculture pour la distribution internationale. Ce mandat est encore en cours avec un grand potentiel futur pour cette compagnie et ses produits.

Distributeur d’aliments Bio :

une nouvelle chaîne de distribution d’aliments BIO cherchait des conseils pour ses activités, surtout dans les secteurs des importations et de distributions de ses nouvelles lignes de produit. Le mandat a commencé avec une étude de marché pour établir une base de l’assistance demandée. Ensuite, on a établi un business plan pour définir une vision et des stratégies bien définies dans les domaines origines des produits, importation, collaboration avec les distributeurs et situation financière pour cette nouvelle activité. L’approche conseillée fut acceptée par le patron de l’entreprise qui nous a demandé de continuer à l’assister pour la mise en place de la stratégie proposée.

Imprimerie :

pour augmenter le chiffre d’affaires de l’imprimerie, 24 employés «imprimeurs», donc ouvriers de production, devaient devenir des « vendeurs » de leur propre activité auprès de leurs contacts professionnels. Une brève formation de vente a été prévue, mais il est rapidement apparu qu’il n’y avait pas de règlement d’entreprise, que les contrats de travail étaient imprécis, mettant tant l’employeur que les employés aux risques de malentendus coûteux lors de ces changements de fonction. Finalement, l’idée initiale du propriétaire s’est révélée difficile à mettre en place et un commercial rodé à été engagé. Un format de contrat standard a été rédigé, ainsi qu’un règlement d’entreprise détaillé et publié.

Association dans le domaine social :

organiser un anniversaire et le financer. Le concept présenté et réalisé a permis de renforcer la notoriété, de dynamiser l’image, de faire mieux connaître les actions de cette association et de trouver de nouveaux soutiens permettant de développer de nouveaux projets.

Conseil en Gestion d’un portefeuille d’assurances / Contrat de faveur :

une association de propriétaires immobiliers, insatisfaite des prestations de l’agence de l’assureur avec laquelle elle avait un contrat d’exclusivité pour ses membres, a dénoncé pour juste motif cette convention et a donné mandat à un courtier libre pour la gestion des contrats de ses membres actuels et nouveaux. L’assureur étant lié également par un contrat collectif de durée, après avoir initialement approuvé le transfert de gestion au courtier, a changé d’avis et défendu exclusivement les intérêts de son agent. D’autres péripéties inamicales de ce dernier compliquaient la situation de l’Association vis à vis de ses membres. Le mandat a consisté à conseiller la direction de l’association quant à ses droits, aux possibilités, aux risques de dénonciation unilatérale et d’être aussi une partie neutre par rapport au courtier dont l’intérêt de reprendre ce contrat était évident. La saga n’est pas terminée, mais avec nos conseils, nous nous approchons d’un accord où l’assureur et l’association devrait y trouver leur compte, en particulier pour leurs membres.

École de Yoga :

une dame, professeure de Yoga à temps partiel, en tant qu’indépendante, a développé et fidélisé une clientèle structurée autour d’une gamme de cours destinée aux seniors, aux débutants, aux pratiquants chevronnés et aux femmes enceintes. Son ambition était de «sauter le pas» et faire de cette activité sa principale source de revenus dans un cadre juridique qui restait à déterminer. La question était de savoir si son projet de développement était viable sur les bases présentées.

Exercer à temps plein signifie une évolution de ses charges (assurances, retraite, etc..) et de son potentiel d’élèves. Il fallait définir une stratégie d’approche de la clientèle ciblée, établir un business plan, un budget prévisionnel sur 3 ans, un modèle de comptabilité.

Magasin d’articles pour la maison et le jardin (agencements) :

un indépendant souhaitant développer sa notoriété avait conclu avec un fournisseur de site internet, un contrat de réalisation d’un site, l’hébergement de ce site, un transfert de compétences pour arriver à modifier ce site par lui-même. Des arrhes avaient été versées, mais le résultat ne correspondait pas aux attentes du commerçant. Le mandat consistait en une assistance de type juridique pour examiner tant le contrat signé que les correspondances échangées, pour démontrer la différence entre les engagements contractuels et le travail livré. Il a fallu assister le commerçant dans la négociation pour obtenir du fournisseur les corrections indispensables et ce, aux frais du seul fournisseur.