Redémarrer après un sinistre, cela se prépare

Chaque entreprise, qu’elle ait un ou 30’000 employés, devrait développer un plan lui permettant de reprendre au plus vite ses activités principales malgré un accident ou un sinistre. Pour cela, ce plan – souvent appelé Plan de Continuité d’Activité (PCA) – contiendra l’ensemble des actions, processus et organisations pour atteindre ce but.

Le PCA est composé de plusieurs sections :

  • Une première partie consacrée aux services de base fournis aux autres départements, tels que l’énergie, les bâtiments, les transports et les accès. En effet, sans ces services de base, presqu’aucun département de l’entreprise ne pourra durablement continuer ses activités principales.
  • Ensuite, pour chaque département, une description des actions afin qu’il puisse continuer ses activités vitales. Important : bien définir les rôles et responsabilités des processus réalisés dans plusieurs départements et définir conjointement l’approche de continuité choisie.
  • Enfin, les procédures et les moyens permettant, en cas de sinistre majeur, de redémarrer les parties vitales des systèmes d’information.

La Direction Générale de l’entreprise définira le coût de développement du PCA, ce qui permettra de déterminer le niveau de détail de ce plan. Cette approche a l’avantage de permettre de limiter le montant à investir dans un projet qu’aucune entreprise ne souhaite jamais utiliser !

Récemment, le cabinet AUDIENCE a formé sur ce sujet le responsable informatique et le responsable de la maintenance industrielle d’une PME de 70 personnes. Pour plus de renseignements, veuillez contacter l’un des conseillers d’AUDIENCE spécialistes de ce sujet :